Advertising Console

    Trophées de l'eau / Syndicat des communes riveraines de l'Orne

    Repost
    catherine Meyer

    par catherine Meyer

    1
    302 vues
    Un seuil en moins pour le bonheur de tous
    Concilier patrimoine historique, qualité écologique de la rivière et pêche de loisir n’a pas été facile à Hatrize (54) où il a pourtant bien fallu détruire un seuil de 350 mètres très délabré pour permettre à la rivière, aux
    poissons et aux sédiments de circuler. Le défi est pourtant relevé puisque ce nouvel environnement, tant redouté il y a un an, fait aujourd’hui le bonheur de tous !