Musulmans: la Birmanie rejette les accusations de répression

Agence France-Presse
2,8K
172 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La Birmanie a rejeté lundi 30 juillet devant un responsable de l'ONU les accusations d'"abus" des forces de sécurité autour des récentes violences communautaires meurtrières dans l'ouest du pays, alors que les Nations unies se sont inquiétées d'une répression visant la communauté musulmane. Durée: 00:57

0 commentaire