Sofie Peeters - Femme de la rue (Bruxelles)

Spi0n

par Spi0n

25,6K
261 648 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Sofie Peeters a réalisé un film en caméra cachée dans les rues de Bruxelles afin de dévoilé au grand jour les insultes quotidienne que subissent les femmes. De la petite phrase de drague aux mots les plus grossiers, Sofie se prends des remarques plein la figure sans aucune raison. Le simple fait de marcher seule avec un style décontracté (et non provocateur) suffit pour qu'elle se fasse emm*rder. Voici un extrait de son film "Femmes de la rue" .

69 commentaires

L'explication est tout simplement ici

https://www.youtube.com/watch?v=i2SFvv3iYec&list=UUsua55kDzTYX_jztd7PckWw ( Aldo Sterone )

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/03/16/videos-daldo-sterone/
Je suis connu sur internet sous le nom d’Aldo Sterone. Je fais surtout des vidéos en ligne pour échanger et partager avec le public sur des thèmes de société et d’actualité. Je suis né en Algérie où j’ai passé la moitié de ma vie. J’ai passé l’autre moitié en Europe qui m’a servi de terre d’accueil et où j’ai pu me construire. Aujourd’hui, je m’élève contre l’arrivée en France et d’autres pays européens des mêmes phénomènes qui m’ont poussé à quitter mon pays d’origine et qui ont causé le malheur de beaucoup de gens.
Par f629173516 en septembre
D'ailleurs pour lever certaines ambiguités à propos des femmes qui affichent une certaines pudeurs n société et qui n'aiment réserver leur féminité qu'à leur cher et tendre en se réservant de la dévoiler ostentiblement à la vue du tout venant dans les lieux publics, je ne pense pas qu'il faille plaindre leur libido. Je ne sais pas pour les autres mais ne serait ce que pour la mienne, elle me pousse à fond pour que je me "fasse" les minettes les plus pimpantes de Bruxelles pour que je leur propose ensuite de les ramener dans le lit conjugal et se faire plaisir à 3. Or, les loulouttes qui pour certaines sont devenues nos amies sont bien souvent des jeunes femmes qui affichent une certaine indépendance et une féminité ostensible, qui n 'avaient jusque là jamais découvert véritablement le plaisir des sens, notamment au contact d'une autre femme à travers l'orgasme intense que peut lui procurer un cunni appliqué et voluptueux fait par une femme pudique en dehors d'un cadre privé; je dois avouer que ma femme sort peut être voilée en journée mais elle doit avoir un certain savoir faire en la matière à un tel point que je suis jaloux du plaisir qu'elle donne aux femmes...Et que la pudeur qu'elle affiche en journée ne laisse même pas imaginer combien elle peut se montrer salope et hyper cochonne en intimité, et lors de nos "plans culs" à 3 et parfois plus...Et comme je ne suis pas macho pour un sous, bien qu'elle se voile volontairement d'elle même, j'ador réciproquement qu'elle se prenne sn pied avec des mecs devant moi car elle adore faire sa chienne devant moi qui reste voyeur. Par contre, elle n'est pas tout excitée par les queutards à l'apparence virile qui se permettraient de siffler ou d'invectiver une femme inconnue dans la rue; son profil d'homme pour s'envoyer en l'air en ma présence dans le lit conjugal, c'est celui du timide limite puceau, du genre rat de bibliothèque bien sérieux et discret; ce qui lui donne envie e les dévergonder à mort...Pour preuve, avant hier, elle a ramené à la maison 2 collègues de passages pour un colloque, blonds aux yeux clairs en costards, dont on imagine qu'il sont plutôt du genre à baisser les yeux face à une fille en chemisier à manches courtes ou en talons assise en face dans le pré métro. Et bien, même si ils ont mis tous les 2 un petit temps à bander durs le temps de s'accommoder à une ambiance coquine qui ne devait pas faire parte de leur habitude, néanmoins, ils ont dû éjaculer 4 fois chacun tellement ma femme était chaude et leurs a fait des choses que je pourrais même pas dévoiler. Je pense qu'ils se souviendront longtemps de leurs passage à Bruxelles et nous aussi o a bien apprécié. Par contre, si ils avaient été du genre à siffler, insulter ou importuner la première fille venue non voilée dans la rue, ma femme leurs auraient répondu p un coup de pied dans les couilles à défaut de pouvoir leur donner un coup de machette car c'est interdit en Europe, sinon c'est la prison à vie...!!!
Par Totolivini en avril
Respecter la dignité humaine dans ses formes diverses, c'est avoir la capacité intellectuelle de comprendre qu'un homme puisse avoir des réactions instinctives indépendantes de sa volonté à la vision d'une femme dont quelques formes soient dévoiles ou une certaine féminité soit mise en avant de façon équivoque et volontaire à la vue de tous.. De part sa culture pluri ancestrale, acquise de l'ordre de l'inné, il peut tantôt instinctivement et naturellement développer une réaction de rejet et de mépris(insultes) en réflexe de bon père d famille avec un instinct de protection bienveillant envers une femme qui se sent agressé la vue d'une féminité trop impudique; tantôt se sentir réveillé naturellement dans ses pulsions charnelles qui l'incitera à se vider avec un certain mépris face à une fémme qui expose une certaine féminité à la vue de tous de façon non exclusive pour lui; et donc qu'il percevra également par ricochet et peut être même encore pire comme une tentation agressive çà la débauche alors que la femme en question n'a pas l'effort de ne réserver sa féminité qu'à lui: le fait qu'une femme puisse exposer un brin de féminité de façon non exclusive pour lui sera forcément jugée de pute car elle attaque frontalement son narcissisme et sa possessivité quant bien même il la saute comme une chienne de façon exclusive...
Par Totolivini en avril
Ce serait comme inviter délibérément un végétarien à manger chez soi, puis au moment ou il se trouve autour de la table affamé, lui sortir: au menu du repas, il n'y a que de la viande !!! Et puis, sachant qu'il a vomi toute la nuit ou bien qu'il est à diète depuis, l'inciter fortement mais implicitement et indirectement à ramener tous ses copains pour qu'il ramène tous ses copains que vos savez exclusivement végétariens à venir vivre heureux conformément à leurs exigences et à leur faim sous votre toit. Puis une fois qu'ils ont franchit le pas de porte et que vous les avez rendus entièrement dépendants de vous pour leur survie nutritionnelle, le piège se referme sur eux car vous ne leurs proposez perversement que de la viande pour les nourrir...et donc qu'ils survivent puisqu'ils ne digèrent pas la viande !!! Vous prennez un malin plaisir à faire défiler vos vaches, brebis, volailles, gibiers et autres morceaux de viandes plus sanguigniolantes les unes que les autres dans vos rues commerçantes, sachant pertinemment que cela rend malades, affamés, et dépressifs jusqu'à en réveiller leurs pulsions instinctives de rejet, de résistance et d'autodéfénse de vos chers invités. Invités dont le nombre conviés ne peut s'expliquer pourtant logiquement que comme un plébicite supra gaulliste pour importer les valeurs africaines. Et une déclaration d'amour envers la vision africaine du rapport "hommes femmes" en Afrique: DONC TOUTE AUTRE REACTION CONTRAIRE OU HOSTILE A POSTERIORI, A L'ENCONTRE SES INVITES QUI ONT ACCEPTE DE SE DERACINER EN NOMBRE, DONT L'IDENTITE ET LA CULTURE EST D'AVOIR UNE VISION ARCHAIQUE, PRIMAIRE, RETROGRADE ET BINAIRE DE LA FEMME DOIT ETRE INTERPRETEE COMME UN GENOCIDE ET UNE MISE EN ESCLAVAGE DE TOUT UN PEUPLE APRES L AVOIR COUPE DE SES RACINES GRACE A LA CAROTTE D UNE VIE MEILLEURE ET LA PROMESSE QU IL POURRAIT SE MAINTENIR DANS SON INTEGRITE CULTURELLE. DONT L'AUTHENTICITE DU VECU DES RAPPORTS ENTRE LE GENRE MASCULIN ET FEMININ N'EST QUE L'AME ET LES CONDITIONS DE SA SURVIE. AUTHENTICITE QUI, SI ELLE DEVAIT ETRE ATTAQUEE S'APPARENTERAIT A UN GENOCIDE. TYPE D'ATTAQUES POUR LAQUELLE CERTAINS ONT ETE TRAINE A NUREMBERG POUR BIEN MOINS QUE CELA...TYPE D'ATTAQUE POUR LAQUELLE NUREMBERG A DONNE GAIN DE CAUSE AUX COUPABLES...TYPE D'ATTAQUE POUR LAQUELLE LA PEINE N'EST PAS AUSI CLEMENTE POUR UNE FEMME QUI OSE SORTIR NON COUVERTE SELON QU'ELLE SE TROUVE SUR LES TROTTOIRS D'ORAN, DE LOGOS, DANS LE PAYS DE SAKINEH OU BIEN AU COTRAIRE SI ELLE A LA CHANCE DE POUVOIR SE PROMENER LIBREMENT, EN TOUTE SECURITE EN MINI JUPE, CHEVEUX DETACHES, JOLIS SEINS DECOLETTES ET PORTES JARETELLES AUBADES A 150 EUROS COMME UNE PRINCESSE SUR LES TROTTOIRS DE ST JEAN MOLEENEEK, DE ROUBAIX, SAINT DENIS, VENISSIEUX ET MARSEILLE......OLYMPE DE GOUGE A ETE GUILLOTINEE PAR DES LAICS NE L'OUBLIEZ JAMAIS....
Par Totolivini en avril
Lorsqu'on se permet d'accueillir volontairement autant d'africains à venir vivre chez soi depuis 20 ans en Belgique, cela implique moralement de respecter évidemment les mœurs, les coutumes, dont la vision des rapports "hommes femmes" de ceux que l'on invitent chez soi. Sinon, cela n'est que l'expression la plus pure du racisme primaire, qui prétendrait inviter généreusement un hôte "différent" pour le convertir ensuite de façon perverses aux mœurs de son terroir !!!
Par Totolivini en avril
Voir plus de commentaires