Advertising Console

    les Mardi du Cinéma de l'Outre-Mer_Eugène Mona.

    Reposter
    OM5 TV

    par OM5 TV

    23
    360 vues
    Eugène Mona
    Données clés Nom Georges Vénus Nilecam
    Naissance 13 septembre 1943
    Le Vauclin ou Fort-de-France (Martinique)
    Décès 21 septembre 1991
    Fort de France (Martinique)
    Genre musical musique traditionnelle martiniquaise
    Instruments flûte des mornes
    Années d'activité 1968 - 1991

    Eugène Mona, de son vrai nom Georges Nilecam est un chanteur et flûtiste martiniquais, né le 13 septembre 1943 au Vauclin (Martinique) et mort le 21 septembre 1991 à Morne Calebasse, un quartier de Fort-de-France (Martinique).

    Artiste phare de la musique antillaise, l'auteur-compositeur a reçu l'éloge d'écrivains comme Patrick Chamoiseau et Raphaël Confiant pour ses chants qui renferment un puissant contenu littéraire créole.

    Surnommé « le Nègre debout » ou « poto mitan », le chanteur flûtiste se disait artiste créole, revendiquant les héritages africain et européen, bien sûr, mais aussi indien en introduisant notamment des sonorités tamoules dans ses rythmes détonnants.
    Fin 2006, un album hommage de reprises intitulé Léritaj Mona fut édité. On y retrouve de nombreux chanteurs antillais dont Jean-Michel Rotin, François Ladrezeau de Akiyo, Oliver Jean-Alphonse, Max Télèphe, Pipo Gertrude, Cindy Faustin, Dominique Lorte, Claudine Pennont, Adeline Crouard, Harry Saint-Aimé ou encore Marcé. Plusieurs concerts furent organisés par ce collectif d'artistes.

    Fin 2011, l'album de reprises Léritaj Mona vol.2 en mémoire de son travail. De nombreux chanteurs antillais y participent tels que Max Télèphe, E.SY Kennanga, Dominique Coco, Olivier Jean-Alphonse Victor O, Jean-Michel Rotin, Admiral T, Marcé, Dédé Saint-Prix, Saêl, Robert Mavouza, Kolo Barts, Max Mona...