Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

Nantes : Audrey, son logement poison et le cabinet Moison

il y a 6 ans415 views

Suite de notre web documentaire, revenu dans le même immeuble, je trouve une nouvelle voisine à Fabrice, installée là depuis 15 jours, après deux mois d'inoccupation. Alors qu'elle dormait, le radiateur de sa chambre tombe ! Voici l'état des lieux de son studio, le 18 juillet 2012. Son plancher s'effondre, l'appart est intoxiqué au plomb selon un rapport de 2010 où le nom du laboratoire d'analyse n'est pas donné, divulgué par l'agence APRES signature d'un bail de trois ans. Au dessus de sa chaudière à gaz il y a une VMC, c'est interdit, car en cas de fuite de monoxyde de carbone, elle le diffuserait partout. Le contrôleur de qualité refuse d'inspecter, ne voulant endosser sa mort ! Plus, une prise électrique se trouve sous son évier, ce qui est illégal depuis 20 ans, pour cause de danger d'électrocution avec l'eau. L'électricien refuse de changer cela, disant que la loi varie. Enfin, un rapport sur son bilan énergétique a visiblement été émis par un expert possiblement marron ou tout du moins dans l'erreur. Le cabinet Moison, marchand de biens nantais, apparaît faire dire d'étranges choses à ses mandatés, tant le labo, les experts et des artisans. Si telles sont ses instructions, nous aurions là un début de preuves de malinfluence voire, mais cela reste à prouver, de corruption ... Affaire à suivre.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Nantes : Audrey, son logement poison et le cabinet Moison
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/xsakyy" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus