Dans l'ombre du ciel

k, k

par k, k

0
4 221 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
ARTE Sciences - 24 septembre 2007

Le phénomène est planétaire : la pollution engendre une diminution de l'ensoleillement. Mais ne nous sauve-t-elle pas d'un réchauffement climatique encore plus agressif ?

Dans l'ombre du ciel analyse un phénomène inquiétant que les scientifiques ont longtemps ignoré : l'obscurcissement de la planète. Le biologiste anglais Gérald Stanhill est le premier à s'être penché sur le problème. Dans les années 60, il décide de mesurer l'ensoleillement en Israël. Trente ans plus tard, il constate que cet ensoleillement a diminué de 22 %. De son côté, Beate Liepert, de l'Observatoire Lamont-Doherty, observe le même phénomène dans les Alpes bavaroises. Entre les années 50 et le début des années 90, le rayonnement solaire a diminué sur l'ensemble de la planète : de 10 % aux États-Unis et de presque 30 % en Russie. On sait aujourd'hui que cet obscurcissement est dû à de minuscules particules de suie, de cendre et de dioxyde de soufre en suspension qui réfléchissent les rayons du soleil...

0 commentaire