Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris

RFI
793
149 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Cette nuit, les débats étaient particulièrement houleux à l’Assemblée nationale lors de l’examen du correctif budgétaire. Quelques heures après la fin de la séance, le député socialiste Jean-Marie Le Guen répond aux reproches d’anti-sarkozysme au micro de Frédéric Rivière.
Le député de Paris commente donc le sujet « à la fois économique et moral » de la défiscalisation des heures supplémentaires. Selon lui, cette mesure touchera « peu de personnes et peu d’argent » et s’inscrit dans un retour à « une certaine forme de justice », impliquant « des efforts à faire ».
Il revient sur sa proposition de taxer les superprofits de l’industrie du tabac, « une industrie rapace, qui porte atteinte à la santé publique, qui s’est fait du mensonge une spécialité particulière (…) une industrie dont la parole n’est pas crédible. », mais aussi sur l’actualité du parti socialiste, où il espère un « juste équilibre entre l’unité, le rassemblement, et un véritable débat ».

0 commentaire