Tour de France 2012 - ÉTAPE.8 - Belfort--> Porrentruy 157.5.km(14)

Découvrir le nouveau player
Eastern Daily News
667
1 009 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
08 Iulie 2012;
Villes;
Article détaillé : Villes de Suisse.
Zurich, ville la plus peuplée de Suisse avec 382 569 (juin 2009)44 habitants, se trouve au nord-est à l'extrémité nord du lac de Zurich. C'est la capitale économique et la principale place bancaire du pays. L'École polytechnique fédérale de Zurich s'y trouve. La ville est desservie par le principal aéroport ainsi qu'un performant réseau de voies ferrées et quelques autoroutes. Avec 360 000 passagers quotidiens, la gare centrale de Zurich est très importante.
Genève, deuxième ville du pays avec 188 142 (juin 2009) habitants, se trouve à l'extrême ouest du pays à la pointe du lac Léman. L'agglomération se développe également de l'autre côté de la frontière, en France. Genève est le siège de nombreuses organisations internationales, d'organisations non gouvernementales, de banques privées et d'entreprises horlogères.
Bâle, troisième ville avec 168 422 (juillet 2009)46 habitants, se trouve au nord-ouest du pays. L'agglomération se développe également de l'autre côté de la frontière, en France et en Allemagne. La ville est traversée par le Rhin et dispose de l'unique port fluvial du pays. Elle accueille de nombreuses industries pharmaceutiques.
Lausanne, quatrième ville avec 131 344 (juin 2009) habitants, se trouve à l'ouest du pays au bord du lac Léman. Elle est le siège du Tribunal fédéral, de l'École polytechnique fédérale de Lausanne et du Comité international olympique.
Berne, cinquième ville avec 129 957 (juin 2009) habitants, se trouve au centre-ouest. C'est la ville fédérale, autrement dit la capitale, siège du gouvernement et des principales institutions fédérales.
La Suisse compte 2596 communes.

Population;
Article détaillé : Population de la Suisse.
La population totale de la Suisse à la fin de l'année 2008 s'élevait à 7 701 856, dont 3 915 181 femmes et 3 786 675 hommes ; 6 032 141 citoyens suisses et 1 669 715 étrangers (22 %)50. Parmi la population étrangère, 39 % résident en Suisse depuis 10 ans ou plus et 21 % sont nés en Suisse51.
En 2008 l'espérance de vie à la naissance était 84,4 ans pour les femmes et 79,7 ans pour les hommes pour une moyenne de 82,1 ans. Le taux de fécondité est remonté à 1,48 ; les Suissesses ont un taux de 1,37 et les étrangères 1,8552.
La croissance de la population suisse entre 2005 et 2010 devrait être 0,4 %, l'indicateur conjoncturel de fécondité est prévu pour la même période à 1,42 enfants/femme, la mortalité infantile devrait être à 4,1 pour mille, l'espérance de vie des enfants nés et qui naîtront entre 2005 et 2010 sera 81,7 ans, la population urbaine constitue 75,2 %. Le nombre de médecins pour mille habitants est 3,8 ; l'espérance de scolarisation moyenne en année est à 15,3 ; 47 % des jeunes suivent une scolarisation au troisième degré53.
En 2001, 2,4 millions d’immigrés et de descendants d’immigrés vivaient en Suisse, soit 33 % de la population résidente permanente en Suisse : ce chiffre étant composé de deux tiers par les immigrés et d'un tiers par leurs descendants.
La Suisse est également le pays en Europe, après le Luxembourg, qui compte proportionnellement en 2008 le plus de personnes issues de l'immigration (1re et 2e générations) parmi les personnes âgées de 25 à 54 ans avec 31,1 % d'immigrés et 15,3 % d'enfants d'au moins un immigré, soit un total de 46,4 %, loin devant la France (26,6%), la Suède (25,8 %), l'Irlande (25,4 %), l'Autriche (25,3 %), le Royaume-uni (24,4 %), les Pays-bas (23,5 %), la Belgique (22,9 %), l'Allemagne (21,9 %) et l'Espagne (20,2 %) 55.

Langues;
Les différentes langues de la Suisse : allemand, français, italien, romanche.
Article détaillé : Langues en Suisse.
La Suisse est à la croisée de plusieurs grands pays européens qui ont influencé ses langues et ses cultures. La Suisse a quatre langues nationales réparties en quatre zones linguistiques reconnues, en principe unilingues : l’allemand au nord et au centre, le français à l’ouest, l’italien au sud, et enfin le romanche qui est une langue romane parlée par une petite minorité dans le sud-est du canton des Grisons. La population résidente utilisant principalement l'allemand représente 63,7 % de la population totale, le français 20,4 %, l'italien 6,5 % et le romanche moins de 0,5 %. Environ 9 % de la population issue notamment de l'immigration utilise principalement une langue non nationale56.
Beaucoup de Suisses parlent plus d’une langue. L’allemand est la langue la plus répandue. 17 cantons sur 26 sont unilingues allemands. La population germanophone parle généralement l'un des nombreux dialectes suisses allemands ou Schwyzertütsch, lesquels jouissent d'une grande valorisation sociale, y compris dans les centres urbains. L’usage de l’allemand standard – Hochdeutsch traduit littéralement « haut allemand » – est limité aux situations les plus formelles. Dans le milieu scolaire, afin d’élever le niveau d’allemand des élèves qui généralement préfèrent parler le dialecte, plusieurs cantons alémaniques.

0 commentaire