Irib 2012.07.06 Dortiguier conférence de Paris des "Amis du peuple Syrien"

Découvrir le nouveau player
Hieronymus20
495
193 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Radio Iran, le 6 juillet 2012, interview de Pierre Dortiguier, spécialiste des questions internationales, à propos de la récente conférence de Paris des "Amis du peuple Syrien";
Commentaires de P. Dortiguier sur cette conférence:
- lorsque le président du CNS (conseil national syrien) réclame un corridor aérien et parle de zone d'exclusion, la manoeuvre est très claire, il s'agit comme ce fut le cas pour la Libye, de mettre en place les conditions d'une intervention militaire étrangère massive, aussi quand les alliés énoncent que la Chine et la Russie bloquent toute négociation sur la Syrie, la vérité est que ces 2 pays bloquent tout motif d'intervention
- durant cette conférence François Hollande a appelé la Communauté internationale a aidé à la reconstruction de la Syrie, sous couvert de générosité ces propos très graves laissent entendre qu'en préalable devra avoir lieu la destruction de la Syrie actuelle ce dont le peuple syrien (exemple de l'Irak) ne veut à aucun prix
- le président Hollande a également appelé à la fourniture de tous les moyens à ce qu'il dénomme "l'opposition démocratique", cette proposition d'aide est une véritable invitation au terrorisme contre un pays souverain, de droite ou de gauche, le président français se soumet désormais entièrement en matière internationale à la volonté des dirigeants américains

4 commentaires

Ironiquement, tandis que les forces islamistes constituent la principale menace contre l’état juif, voilà Tel Aviv qui apporte secrètement son soutien aux islamistes de l’Armée Syrienne Libre (ASL).Rencontre à huis clos au Département d’Etat américain.BRAVO à l'équipe d' IRIB , merci et bonne route à vous !
"La « balkanisation de la République Arabe Syrienne » doit être menée à bien en soutenant des divisions sectaires qui conduiront éventuellement à une « guerre civile » sur le modèle de l’ancienne Yougoslavie.
L’un des « scenarii d’explosion » possibles en ce qui concerne la Syrie, qui constitue une société pluri-ethnique, serait la formation d’entités politiques séparées et « indépendantes » sunnites, alaouites-chiites, kurdes et druzes.
« Il nous faut dépecer la Syrie », a déclaré Abbas.
« Le dissident syro-kurde a fait valoir qu’une Syrie fédérale partagée en quatre ou cinq régions sur une base ethnique servirait aussi à Israël de ̏tampon ̋ naturel à la fois contre les forces islamistes sunnites et chiites ».
http://globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=31454
Le Jerusalem Post annonce un agenda militaire secret américano-israélien visant à « mettre en pièces la Syrie ».

Cet article de Jonathan Spyer dans le J.P. (16 mai 2012) s’intitule : « Un politicien kurde expérimenté en appelle à Israël pour soutenir l’éclatement de la Syrie ».
Sherkoh Abbas, Président de l’Assemblée Nationale Kurde de Syrie (ANK) établie aux Etats-Unis a « fait appel à Israël pour soutenir l’éclatement de la Syrie en une série de structures fédérales fondées sur les différentes ethnies du pays », relève Michel Chossudovsky, professeur à la faculté des sciences sociales de l’université d’Ottawa (Canada)*.
Bonjour Hieronymus

Merci pour les précisions sur le but réel des négociations.
C'est excellent !
A noter que Webster Tarpley le mentionne dans la vidéo, à partir de la 15ème mn

dailymotion.com/video/xpdfpl_tarpley-revers-de-la-coalition-anti-syrie-s-t_news

Je partage votre analyse, tjrs bien résumée