Advertising Console

    Un tiers des actes médicaux ne serait pas justifié

    BFMTV

    par BFMTV

    8,3K
    47 vues
    Le verdict d'une étude réalisée par la Fédération hospitalière de France est sans appel : un tiers des actes prescrits serait superflu. Les 800 médecins généralistes et spécialistes qui ont répondu au questionnaire avouent céder parfois à la pression des patients.