Advertising Console

    L'ILE DE MADERE, la COTE NORD OUEST: de SAO VICENTE à PORTO MONIZ

    Reposter
    Michel PUTIER

    par Michel PUTIER

    4
    1 041 vues
    Nous reprenons l’ancienne route de la corniche aussi spectaculaire que périlleuse qui va nous conduire de Sao Vicente à Porto Moniz
    Au départ de Sao Vicente nous longeons la cote ce qui nous permet d'admirer les villages surplombant la mer et les tres belles cultures en étages qui foisonnent dans toute cette région et nous continuons vers Seixal.
    Nous découvrons ces nombreux rochers sculptés et creusés par le flux de la mer sur lesquels se forment souvent des petites piscines naturelles.
    Un peu plus loin , une cascade d'une centaine de metres sort de la falaise pour se deverser abondemment dans la mer, elle passe au dessus d'un chemin piétonnier situé en corniche au dessus de la mer.
    Dès que l'on rencontre le moindre espace sauvage de verdure les fleurs , lupins, Oiseaux de Paradis, pervenches, clivie etc… sortent de terre au grand plaisir des lézards, papillons , guèpes, abeilles qui s'en donnent à cœur joie et également des photographes que nous sommes.
    Le charmant petit village de Seixal perché sur sa falaise possède une plage de sable gris et plusieurs piscines naturelles, les collines sont chargées de vignobles en terrasses.
    Ribeira da Janela ("Vallée de la fenêtre") est une vallée sauvage de 18 km qui descend vers la mer. Face à la vallée, un îlot percé d'une tour qui évoque une fenêtre : d'où le nom Ribeira da Janela. Le rocher de la vierge en basalt
    Situé à la pointe nord-ouest de Madère, Porto Moniz se divise en deux secteurs : un bourg agricole en hauteur autour d'une église et une ville basse où l'on peut se baigner dans des piscines naturelles. A l'abri des rochers de lave noire, dans leur eau tiède et paisible, nous assistons au spectacle impressionnant des vagues qui s'abattent furieusement sur la côte et remplissent ces nombreuses vasques.
    Dès que nous quittons Porto Moniz nous grimpons très vite en altitude pour nous retrouver sur le plateau à 1100m au Pico de Pedreira. Il n'est pas rare de rencontrer errant sur la route des vaches ou des moutons
    De cette route de nombreuses vallée descendent vers la mer tant versant nord que sud de l'ile et nous font découvrir de magnifiques panoramas.
    De ce plateau partent de nombreuses levadas , ce sont plus de 1.200 km de canaux d'irrigation, soit environs 200 levadas amènent l’eau du nord vers le Sud empruntant souvent des tunnels creusés à la pioche. Ce réseau, datant XVIe siècle privé à l’origine est maintenant géré par l’Etat. Des chemins balisés qui font la joie des randonneurs ont été créés le long de ces levadas.
    Les atouts de Madère reposent principalement sur ses paysages, montagnes d'origine volcanique escarpées et souvent spectaculaires souvent en aplomb d'une mer mouvementée, l'Océan Atlantique, sur son climat doux toute l'année et sur sa flore abondante et variée. Film réalisé au cours de mon voyage en Mai 2012.