Xerfi Canal Marc Hecker Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux : une menace militaire

Xerfi Canal
136
148 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Xerfi Canal a reçu Marc Hecker, chercheur au Centre des études de sécurité de l'Ifri

Les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter représentent un défi pour les armées, et ce pour trois raisons. La première est démographique. Les tranches d’âge les plus actives sur Facebook sont également les plus nombreuses dans les armées. La part des 18-34 ans correspond ainsi à environ 80% des armées françaises. La proportion est encore plus élevée dans les pays ayant recours à la conscription. La deuxième raison a trait à la nature du métier militaire. Pour les soldats, la discrétion voire le secret s’impose, sous peine de mettre en cause la sécurité des opérations. Des plans dévoilés sur Facebook ou des vidéos d’opérations postées sur YouTube peuvent, en théorie du moins, mettre en danger la vie des troupes. La troisième raison est d’ordre institutionnel. L’armée est un appareil centralisé et hiérarchisé. Les réseaux sociaux ont quant à eux une structure décentralisée et fonctionnent de manière « bottom up ». Il est donc légitime de se demander comment la « Grande Muette » peut s’adapter à l’émergence de la « société de conversation ».

Marc Hecker est docteur en science politique de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a publié de nombreux articles dans des revues françaises et étrangères (Commentaire, Etudes, Internationale Politik, Policy Review, etc.) et dans le presse (Le Monde, Le Figaro, Les Echos, Libération, etc.).
Il est par ailleurs rédacteur en chef adjoint de la revue Politique étrangère. Il fait partie des cofondateurs du blog Ultima Ratio auquel il contribue régulièrement.

Marc Hecker, Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux : une menace militaire?, une vidéo Xerfi Canal

www.xerfi.fr
http://www.xerficanal.com/marc-hecker-les-armees-face-aux-reseaux-sociaux-480.html

0 commentaire