MADERE: LA COTE NORD- EST de SAO LOURENZO à SAO VICENTE

Michel PUTIER
8
327 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Caniçal petit village de pêcheurs transformé en station balnéaire. C’est dans cette zone que les navigateurs portugais ont découvert Madère. Pendant longtemps, le village a vécu de la pêche à la baleine. Aujourd’hui, il en reste un petit musée que l’on peut visiter.. Sur les falaises à découvert, une série de strates successives témoignent de l’histoire géologique de l’île et attestent que nous sommes bel et bien sur un volcan ! À l’extrémité de la pointe, balayée par les vents, la falaise plonge dans les eaux de l’Atlantique, dans une ambiance de bout du monde Taillée dans la montagne et à pic au-dessus de la mer, l’ancienne route de la corniche est aussi spectaculaire que périlleuse. Longtemps seule voie de passage pour se rendre dans le nord-ouest de l’île, cette petite route en lacets est devenue secondaire. Peu fréquentée et encore sauvage, c’est le meilleur itinéraire pour apprécier toute la côte nord, de Porto da Cruz à SAO VICENTE Elle offre des points de vue époustouflants sur les hautes falaises et les cultures en terrasse (vignes, cannes à sucre) qui plongent directement dans la mer. Nichée entre la mer et la montagne, Santana se démarque des autres villes de Madère grâce à ses habitations traditionnelles, les palheiros. On y trouve de petites maisons triangulaires, protégées par des toits pointus en chaume. Disséminées dans toute la ville, certaines sont mieux conservées que d'autres. Ce ne sont pas des demeures ouvertes, elles sont généralement habitées par les autochtones.
La route cotière en corniche nous conduira jusqu'à SAO VICENTE en traversant des paysages grandioses.
Notre retour vers Funchal se fera par la montagne et le Col de POISO qui se trouve à 1400m, nous ferons un détour par le Pic de ARIEIRO
Le Pico do Arieiro est le troisième plus haut sommet de Madère avec une altitude de 1 818 mètres. Le panorama alentour est époustouflant, avec les nuages qui flottent au-dessus des superbes formations de roches basaltiques.
Une station de défense aérienne fut construite au sommet en 2011. Pico do Arieiro est l’un des sites les plus visités de l'île, en raison de son accès facile, des vues extraordinaires et des chemins naturels de randonnées du Pico das Torres et du Pico Ruivo.
La route s’arrête dans un décor lunaire d’aiguilles de lave figées et de roches balayées par les vents et les nuages

0 commentaire