Advertising Console

    Kay Baker Tunkin

    Repost
    Histoires Aborigènes

    par Histoires Aborigènes

    0
    105 vues
    Kay Baker Tunkin est née au début des années 1950 au Palvwell, un lieu sacré dédié aux naissances, à proximité d’Ernabella.

    Kay a grandi dans cette mission où son père, l’artiste Jimmy Baker, vécut dès les années 1930. Alors qu’elle a 12 ans, elle déménage avec sa famille vers le pays de sa mère à Mimili (Everard Park). Son père y travaille à la réalisation de clôtures, la tonte des moutons et la collecte de leur laine. Les familles Aborigènes campaient alors dans le voisinage, loin de la ferme principale. Deux ans plus tard, Son père réunit la famille de Jimmy avec celle de son cousin, Jimmy Wipana. Alors qu’elle ne reste que pour une courte période dans cette communauté, cette relation allait avoir une influence importante sur Kay Baker Tunkin et la vie de son peuple. Âgée alors de 15 ans, après un passage à Yirara Lutheran College à Alice Springs, Kay part ensuite à Fregon ou elle travaille au Centre d’Art de Fregon. Elle s’y s’approprie alors la technique de la vannerie et du batik avec sa tante Wipana.
    Après quinze années passées dans ce centre d’art elle déménage en 1985 avec son père et d'autres membres dans la communauté Kanpi naissante qui, à l'époque, se composait uniquement d'un hangar rapidement doublé d’un magasin et de deux maisons. Depuis ce temps, la famille a joué un rôle clé dans les créations du village Kanpi, notamment lors de la création du centre d'art Tjungu Palya dont aujourd’hui Kay Baker Tunkin est la directrice. Elle vit toujours à Kanpi, elle est la mère des jeunes artistes Patricia Baker Tunkin et Teresa Baker Tunkin.

    Retrouvez les oeuvres de Kay Baker Tunkin sur www.histoiresaborigenes.com