Advertising Console

    5.1 Ville & Création : l'art urbain

    Reposter
    CAUE DE PARIS

    par CAUE DE PARIS

    15
    185 vues
    La cinquième leçon du cycle de 6 soirées propose de lire la ville au travers de l’art dans la ville.

    Porte de ville, arc, calvaire, croix, stèle, monument, autant de termes qui rappellent les édicules monumentaux servant de points de repères spatiaux. Ces signaux urbains pérennes sont là pour marquer et baptiser des lieux géographiques particuliers. Les lieux-dits offraient autrefois une lisibilité intuitive aux villes, un lien naturel entre le lieu et le territoire.
    Progressivement, les lieux-dits ont disparu au profit d’une numérotation des rues. Ces formes écrites ont apporté un lien artificiel entre l’adresse et la réalité géographique. De nos jours, l’interface entre le lieu, la forme et le nom, constitue un ressort artistique fécond. L’art urbain détourne ainsi nos réalités vécues et perçues en les rebaptisant ou en décadrant leurs formes habituelles pour les faire apparaître différentes.

    À partir d’une description de l’art urbain comme une interface entre le sens et la forme, Emmanuel Vicarini propose 3 clés pour appréhender sa lecture :
    - l’art urbain, la cohérence : quel est le cadre de l’œuvre ?
    - l’art urbain, la motivation : quel est le sens de l’œuvre, son motif ?
    - l’art urbain, la composition : quelle est la mise en scène, ses séquences ?