Advertising Console

    2.2 Ville & Fleuve : le projet d'aménagement des berges de Seine

    Reposter
    CAUE DE PARIS

    par CAUE DE PARIS

    15
    694 vues
    La seconde leçon du cycle de 6 soirées propose de lire la ville au travers des berges et du fleuve.

    Berge aménagée ou bâtie, plage, quai, digue, jetée, épi, autant de termes techniques pour décrire l’aménagement des cours d’eau et la canalisation de leur force motrice. En effet, l’eau, en se déplaçant, façonne son lit au fur et à mesure du temps. Pour la dompter, les hommes ont, depuis toujours, pavé ses berges. Rive concave ou rive inondable, rive convexe ou rive en coteau, voilà bien la première affectation du rivage, entre terre et ciel, entre rivière et plateau. Rive inondable veut aussi dire port naturel. Rive insubmersible veut dire rive défensive... Entre le fort et le port, la cité s’installe comme une chose naturelle.
    Les berges de la Seine, figure emblématique de la Capitale, répondent à de multiples autres fonctions urbaines que celle de dompter le régime du fleuve. L’étude de cas de leur projet de réaménagement examine la manière dont les usages contemporains métamorphosent la ville.

    A partir de l’histoire de l’évolution des usages sur berges, des objectifs urbains et programmatiques actuels et de la méthode spécifique de projet, Patricia Pelloux raconte comment les berges de la Seine peuvent accueillir de nouveaux aménagements réversibles dans un site patrimonial fort. Avec le projet de réaménagement des berges de Seine, le fleuve matérialise sa proximité à la ville et sa continuité métropolitaine d'espace public.