Advertising Console

    l'affiche rouge

    Repost
    HK & Les Saltimbanks

    par HK & Les Saltimbanks

    141
    7 401 vues
    Le 8 mai dernier, Hk était sur la scène du Grand Bleu ( Lille ) accompagné d'un orchestre de musique châabi ( musique traditionnelle algérienne ) pour présenter "Les déserteurs".

    Les déserteurs est le nom d'un café légendaire d'Alger où se seraient croisés un soir, de grands poètes et de grands chanteurs français ( voire belge pour l'un d'entre eux ;-) tels que Georges Brassens, Léo Ferré, Boris Vian, Louis Aragon, Bernard Lavilliers, Jean Ferrat ou encore le Grand Jacques.

    Ils se seraient tous retrouvés dans ce troquet, sur les conseils d'un enfant d'Alger, de confession juive, répondant au nom de Lili Boniche. Lili Boniche aimait ce café, il aimait surtout l'orchestre des déserteurs: ces musiciens qui, chaque soir, faisaient vivre ce petit bar au rythme de la musique châabi.

    Ce soir-là, les uns tournaient au thé à la menthe; les autres à la bière ou au vin; mais tous ne parlaient qu'une seule et même langue, faite de notes et de mots. Musique et poésie, éternelles sources d'évasion, de rébellion, de désertion, de résistances et d'amour…

    C'est ainsi que jusque'à l'aube, ils se sont mis à chanter les uns pour les autres, à se raconter leurs histoires de "déserteurs".

    Ce café, ce moment, cette rencontre, sont autant de légendes. Peut-on croire alors ce jeune homme qui nous dit qu'il y était; qu'il a tout vu, tout entendu; qu'il s'en souvient comme si c'était hier, et qui nous invite à revivre cet instant avec lui :

    L'affiche rouge, l'auvergnat, Vesoul, le déserteur, Noir et Blanc… orchestrées façon châabi, dans un petit bar d'un quartier populaire d'Alger.