Table ronde n°2 - Spring Campus-Croissance Plus : "De la start up à l’ETI, comment faire grandir nos entreprises ?"

Try Our New Player
Institut Montaigne
133
50 views
  • About
  • Export
  • Add to
www.institutmontaigne.org
La rencontre annuelle organisée par Croissance Plus a été cette année l’occasion d’approfondir, lors de tables rondes, une partie des propositions faites avec l’Institut Montaigne dans le rapport réalisé conjointement en mars 2012 : Financement des entreprises : propositions pour la présidentielle.
Parmi les thèmes abordés :
Les freins à la compétitivité – qu’il s’agisse du coût du travail ou de la fiscalité "punitive", la France est fortement pénalisée par rapport à ses concurrents européens ;
Les modèles de financement – les PME françaises sont notoirement sous-capitalisées et peinent en outre à trouver des financements de long terme qui accompagneraient la recherche et l’innovation ;
Favoriser la culture de l’entreprenariat - la faiblesse de la formation initiale en matière d’entrepreneuriat ou encore la difficulté des dirigeants à faire grandir leur structure au risque d’en perdre le contrôle révèlent les obstacles culturels puissants au développement des entreprises dans notre pays ;
Le lien entre PME et Grandes Entreprises - la moralisation des relations entre grands groupes et PME est clef pour créer un écosystème vertueux favorisant le développement de nos entreprises et permettant la structuration de filières industrielles solides. Le respect des délais de paiement en est un des éléments symptômatiques.
Que faire ?
Croissance Plus propose un certain nombre de pistes de travail pour multiplier par deux le nombre d’ETI en France d’ici 2017. Parmi elles, citons : mieux répartir la pression fiscale entre production et consommation, faire respecter les délais de paiement et les ramener à 30 jours, développer des fonds filières, créer un label "PME responsable", mettre en place un "crédit d’impôt innovation" ou encore développer fortement les compétences linguistiques des cadres qui sont également des propositions que l’Institut Montaigne défend depuis longtemps.

0 comments