Advertising Console

    Haïti : les grands brûlés

    Repost
    301 vues
    Avant le séisme, la précarité de l’habitat à Port-au-Prince causait déjà de nombreux accidents domestiques.
    Depuis, la situation a empiré, et le service des grands brûlés ne désemplit pas.

    Cette maman vient d’arriver avec sa petite fille dans l’hôpital MSF de Drouillard. Comme de nombreux enfants d’ici, cette petite s’est ébouillantée avec de la nourriture chaude.
    Ce service de trente lits accueille en moyenne un nouveau blessé par jour. C’est la seule unité de grands brûlés du pays.
    Il y a eu un incendie dans ce camp. Trois personnes sont décédées, les autres victimes ont été prises en charge à Drouillard. Elles auront besoin de pansements et de greffes de peau régulièrement, pendant plusieurs semaines. Elles pourront aussi bénéficier de physiothérapie pour leur rééducation.