Advertising Console

    COURSE - COUPE DE FRANCE MARATHON ROLLER : Roller Marathon Dijon 2012

    Repost
    2 037 vues
    Coupe de France Marathon Roller - Roller Marathon Dijon
    10 juin 2012

    Quelle belle édition que ce Roller Marathon 2012…
    La météo a épargné l’organisation et les coureurs, le public et l’ambiance était une nouvelle fois là avec la présence de plus de 750 patineurs venus de 20 nationalités différentes.

    Marathons Internationaux - Coupe du Monde

    Cette 12e édition du Roller Marathon International de Dijon a tenu toutes ses promesses également du côté de la Coupe du Monde. Les têtes d’affiche étaient au rendez-vous. Histoire de prendre une revanche. Histoire d’écrire des nouvelles lignes sur les pages d’un book déjà bien rempli…

    L’histoire de la course ? Un départ à toute vitesse. Une première échappée de 20 km ou chaque équipe place des éclaireurs. Seuls les suisses ratent le train. Ils ramènent le peloton au prix de gros efforts. A la jonction, 3 hommes partent en contre à 6 km de l’arrivée. Les deux favoris sont là. Tout le monde retient son souffle, un frisson parcourt le public, le temps, la pluie s’arrête … Au sprint final, Bart Swings (Powerslide Matter World) passe le 1er la ligne d’arrivée. Victoire incontestable devant Yann Guyader (EoSkates Ideeprint) et Ewen Fernandez (Powerslide Matter World). Au classement général, la Coupe du Monde est relancée.

    Chez les filles, il faudra attendre un sprint d’arrivée du peloton resté sage et c’est l’Allemande Jana Gegner (Eo Skate Ideeprint) qui s’impose devant sa coéquipière Roberta Casu.

    Rendez-vous en 2013, les 8 et 9 juin.

    Championnat d’Europe Masters

    Une compétition disputée entre la France, l’Italie, l’Allemagne…Est-ce du Foot ? Non, nous parlons bien de roller !
    Les championnats d’Europe Masters ont vu s’affronter dans chaque catégorie les trois principales équipes nationales venues avec forces et prétentions.
    Au tableau des médailles, la France est en tête, juste devant l’Italie avec 3 médailles d’or, puis l’Allemagne qui repart avec une médaille d’or.