Advertising Console

    Pierre Charon (UMP) : "Il a été recommandé de se taire "

    Repost
    Public Sénat

    par Public Sénat

    1,8K
    134 vues
    La position de l’UMP a certes été prise sans « aucune » divergence, a insisté Jean-François Copé. Ni Alain Juppé, ni François Fillon, qui avait pris des distances avec le « ni-ni » lors des cantonales, n’ont moufeté lors du bureau politique. Les caciques du premier parti d’opposition veulent avant tout garder l’unité jusqu’au second tour des législatives. Après… « Oui, Il a été recommandé (aux voix dissidentes) de se taire », reconnaît le sénateur UMP Pierre Charon.