Cher papa- Collectif Tribudom - interprété par Adama Camara

collectifTribudom
8
837 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Clip réalisé en 2012 dans le cadre d’un atelier du Collectif Tribudom au foyer de travailleurs migrants St Just (Paris 17ème)
Réalisation : Amadou Bah, Adama Camara, Boubou Kante, Mohamed Korera, Sylvain Piot, Elodie Potel
Texte et interprétation : Adama Camara / Musique : Shartty RnB-ForLife
En partenariat avec l’association Attention Chantier et le Collectif de Sans Papiers du 17ème – St Just

Le Texte de la chanson :

" Vous voulez que je devienne votre choix et pourtant vous n’étiez pas la quand j’avais pas de toit
Tout seul dans la jungle j’ai su garder mon sang froid sans avoir froid_
Ho!! bon DIEU tout puissant_je sens que ce n est pas amusant
Ils veulent me rendre responsable_ en me proposant une situation horrible_
Besoin de leur expliquer que je ne suis pas responsable de la vie de mes parents_
Certains me rendent méchant_ en me disant que je fais souffrir ma maman
La pauvre elle devient coupable parce que j'ai pas suivi les commandements_
C'est malheureux _vous dites que vous le faites au nom de DIEU
c'est tout simplement malheureux- Oh Papa

REFRAIN::::: Moi Je veux suivre mon chemin sans crainte de demain_ REFRAIN:::::Profiter de la vie_ ma vie avant la fin

Je ne vis pas pour les autres ne veut pas dire que je ne suis pas des votres_
c’est juste que je refuse_qu’on m oblige_
La solidarité est une bonne mentalité_mais je suis pas obligé de donner de la charité_
Comme si j'étais un objet donné_
Je ne suis pas en train de couler_je sais que les parents sont sacrés
Vivre ma vie me tient à cœur donc avant tout mon bonheur
Papa m’avait dit de partir _ parce que j’avais refusé la soumission_
Pas question que je lui laisse me cueillir__donc je quitte la maison_
pour l'instant je dois me retrouver_donc inutile de retourner_
car même avec les ailes coupées_je passerais au plan B_
Avancer avec mes pieds_jusqu'ici tout va bien_Avec mes mains_je me nourris a ma faim_ ( ) oh papa

REFRAIN: Profiter de la vie_ ma vie avant la fin_ (x4)

Ho!! papa qu’est-ce vous craignez je suis votre gamin_ne m'obligez pas a suivre un chemin Tout tracé _
je veux échapper a ce que vous m'avez dessiné comme destin_
Désolé papa mais ma vie c'est la mienne Je t'aime maman, mais ce n'est pas non plus la tienne_
L'objectif de l'être humain_n'est pas d'arriver le premier_
Encore loin d'être la réussite d'une vie d'immigré_
Je sens_que mon cerveau devient puissant_
Être honnête c'est dire la vérité_mais pas de vivre dans le respect qui est suspect_
Beaucoup font le geste mais au fond ça les fait râler_
Je cotise pas_si papa n'est pas content c'est comme ça_quand on le sent pas_on ne le fait pas_
Comment puis-je être dans l'harmonie_en sachant que eux inconsciemment ils me détruisent la vie_
J'en peux plus_mon esprit est déçu_
Je suis fatigué et je cris_tant pis si vous m'avez pas entendu_

REFRAIN

Oh!! papa_ même s'il y aura pas les secours_moi ADAMA je reste là_et je m'accroche à l’amour_
Oh !!papa je ne comprend pas_ vraiment pas_voulez-vous quelque chose en retour?_
Désolé mais je _vous donne ce que je peux_même si c'est pas ce que je veux_
Et papa vous vous voulez incarner ma vie_vous ne savez même pas comment j'ai grandi_
vous étiez pas là quand jetais petit_
J'ai pas reçu une bonne éducation vous n'avez pas idée de ma direction_
vous ne connaissez pas ma mission encore moins mes intentions_
Aujourd'hui vous voulez me faire la correction après 40 ans d'immigration_
Oh Papa vous devriez savoir qu'avoir des enfants_avec ma maman_ne fait pas de vous un papa_
Elle est passée où la part de responsabilité_ qu'il fallait assumer_
Oh papa_c'est la règle du jeu_l'éducation se fait a deux_
Voici une question capitale_il est passé où l'amour parental ?_
Oh Papa S'il vous plait écoutez moi bien plus que jamais’ j ai besoin de moi même au complet_

REFRAIN

Je veux ma vie, s’il vous plait, donnez moi ma vie…"

1 commentaire

2767798 Video, www.vjieja.oneyourall.com
Par John Doe en février

Plus de vidéos de collectifTribudom

C'est à dieu qu'il faut le dire