Jean-François Copé à propos de François Hollande : "Il y a péril en la demeure"

Public Sénat
1,2K
131 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A quatre jours du premier tour des législatives, l'UMP agite le chiffon rouge de la hausse des impôts et des dépenses publiques. Jean-François Copé a exprimé sa « très grande préoccupation face aux choix économiques et budgétaires qui sont fait dans ces premiers jours de présidence, puisqu'ils visent à accroître par cadeaux électoraux successifs les dépenses publiques », a attaqué le secrétaire général de l'UMP lors d'un point presse. Il ajoute : « Gilles Carrez a évalué à 20 milliards d'euros sur 5 ans les premières dépenses annoncées. C'est une folie ».

0 commentaire