Orage multicellulaire électrique du 24 mai 2012

Phénomènes Naturels
28
1 032 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Durant la soirée du 24 mai 2012, un contexte très instable (+/- 2500 j/kg de CAPE) demeurait sur la Belgique depuis la mi-journée. Si l'après-midi, une inversion omniprésente avait du mal à être percée par un manque de forçages digne de ce nom, l'arrivée d'une faible dynamique en soirée suffit à faire éclore plusieurs orages sur le pays. Ces derniers possédant souvent des aspects hors-normes trahissaient la forte instabilité dont ils bénéficiaient.

Dans le sud du pays, un orage multicellulaire s'est formé avec une rapidité spectaculaire à l'ouest de la province de Luxembourg durant la soirée. Outre les structures dantesques durant la profonde convection, une puissante activité électrique s'est manifestée durant le début de la nuit, offrant des images de choix pour le premier court-métrage illustratif de la saison.

Shotlist :

00:00 - Générique de début.

00:10 - Formation des premiers cumulus humilis et mediocris.

00:20 - Convection et croissance progressive d'un cumulus congestus.

01:25 - Turbulences sous la base d'un cumulus congestus.

01:44 - Forte convection générale baignée dans des ambiances.

02:38 - Convection et maturation d'un orage monocellulaire.

03:23 - Ensemble de cellules à différents stades d'évolution.

03:31 - Sommet pénétrant ou protubérant.

03:51 - Naissance d'un nouvel orage dans un système multicellulaire.

04:15 - Vue serrée et moyenne sur la formation d'une enclume.

04:50 - Naissance d'un cumulus congestus sur le flanc du système.

05:16 - Profonde et intense convection de cumulus congestus.

06:01 - Progression d'une enclume orageuse et de nuages bas dans le ciel.

06:26 - Soleil se couchant progressivement et laissant place à la nuit.

06:53 - Évolution nocturne d'un cumulus congestus.

06:59 - Premières manifestations électriques assez proches.

07:22 - Double coup de foudre assez proche suivi d'un fort coup de tonnerre.

07:34 - Triple coup de foudre assez proche créant un long coup de tonnerre.

07:45 - Simples et doubles coups de foudre s'approchant progressivement.

09:16 - Coups de foudre puissants produisant d'intenses coups de tonnerre.

10:20 - Éloignement du système orageux et production de derniers coups.

10:40 - Ralentis des coups de foudre les plus notoires.

13:32 - Générique de fin.

1 commentaire

Video Magnifique !!! Une seule question me taraude : la formation des conjonction et des cumulus sont filmé en acceléré ?? Dans la negative , c'est impressionnant la vitesse a laquelle les cellules se sont formée ... Tout simplement magnifique .
Par Gaяfield Epilektek l'année dernière