Advertising Console

    Le_voyage_dans_la_lune_A_trip_to_the_moo

    Repost
    novosibirsk

    par novosibirsk

    194
    6 293 vues
    LE VOYAGE DANS LA LUNE

    Le voyage dans la lune, 1902, Georges Méliès, France, 16 minutes. Film français de Georges Méliès. 16mn. Noir et Blanc. Muet.
    Production : Georges Méliès - Star Film. Scénario : Georges Méliès.
    Photographie : Michaut. Décors : Claudel et Georges Méliès.
    Interprètes : Georges Méliès, Victor André, Henri Delannoy.


    L'histoire

    Les savants du Club des astronomes présidé par le professeur Barbenfouillis s'embarquent pour la Lune dans un obus spatial propulsé par un canon géant. Faits prisonniers par les Sélénites, ils sont emmenés au palais du roi de la Lune. Ils parviennent à se libérer et à rejoindre, non sans mal, leur obus. De retour sur Terre, ils tombent dans la mer où ils sont accueillis avec les honneurs. Décorés publiquement, ils exposeront un sélénite prisonnier qui était resté accroché à l'obus !
    A propos du film...

    George Méliès est l'inventeur du cinéma de science-fiction avec " Le Voyage dans la lune ", suivi d'œuvres aussi novatrices que " Le voyage à travers l'impossible "(1904), " Vingt mille lieues sous les mers " et " Le Tunnel sous la Manche "(1907), ou encore " A la conquête du pôle ", en 1912.

    Tout au long de son oeuvre, il accumule et expérimente les trucages les plus divers. Tous les grands thèmes du cinéma fantastique sont abordés : le savant fou, la machine, les engins de locomotion novateurs : fusée, sous-marin, etc... Cet homme, poète et ingénieux bricoleur, ouvrit la voie à toute une série de films basés sur le merveilleux scientifique. Il est contemporain de brillants écrivains, visionnaires du futur : le français Jules Verne et l'anglais Herbert George Wells qui apportent de merveilleux scénarios de science-fiction. Jules Verne écrit " De la Terre à la Lune " qui préfigure la conquête de l'espace, l'exploration des fonds maritimes et le sous-marin dans " Vingt mille lieues sous les mers ", " Robur le conquérant ", et " Le maître du monde ". George Wells écrit ses plus grands romans avec la genèse du cinéma qui les transpose presque instantanément : " La machine à remonter le temps ", " L'homme invisible "...

    Ce n'est donc pas un hasard si le premier film important de l'histoire de cinéma de science-fiction s'inspire très librement de " De la Terre à la Lune "(1865) de Jules Verne pour les dix premiers tableaux ,auquel il emprunte le canon spatial, et de H.G. Wells pour la suite avec " Les premiers hommes dans la lune "(1902), avec les Sélénites, curieux habitants de la Lune ayant la forme d'insectes. Certains historiens du cinéma pensent plutôt que c'est une adaptation cinématographique d'un spectacle de foire ayant le même titre que Méliès produisait, mêlant poésie et merveilleux.

    Le film " Le voyage dans la lune " a entièrement été tourné dans le studio de Georges Méliès à Montreuil-sous-bois. Il a été écrit, photographié, réalisé, interprété et produit par Méliès. Il se compose de trente tableaux utilisant des décors peints à la main, d'objets peints en trompe-l'œil sur des plaques de bois découpées, éléments de décors en carton-pâte posés au premier et à l'arrière plan. Jusqu'en 1902, les films de science-fiction n'excèdent guère une ou deux minutes, ce film ayant demandé trois mois de tournage et une figuration importante, il peut être considéré comme la première superproduction de l'histoire du cinéma : il dure 16 minutes, une durée peu usitée jusqu'alors. L'œuvre produite reste très personnelle et remplie d'humour, de fantaisie et de poésie : la Lune à un visage de femme, le clair de Terre ou l'obus qui percute l'œil de la Lune...Résolument novatrice même, puisque les habituels intertitres des films de cette époque ont été omis. Ce fut en 1902 et dans les années qui suivirent un immense succès mondial qui suscita bien nombre de plagiats éhontés tels que " A Trip to Mars " dans ses deux versions (1903-1910).