Advertising Console

    Global Witness réagit à la condamnation de Charles Taylor

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    87 vues
    Le silence, les larmes d'un mutilé, quelques soupirs: pour les victimes de la guerre civile en Sierra Leone, l'heure était au soulagement mercredi 30 mai à Freetown après la condamnation de l'ex-président libérien Charles Taylor à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et de guerre. Durée: 00:41