Advertising Console

    Portrait de Roger Chartie: La numérisation des documents historiques

    Reposter
    Revue Circé

    par Revue Circé

    6
    87 vues
    Henri-Irénée Marrou évoquait la large base de communion fraternelle qui existe entre le sujet et l’objet en histoire. Celle-ci rend l’historien « connaturel » à autrui . Le processus historique et la recherche permettent donc de ressentir l’émotion et de communier avec l’autre. La numérisation progressive des bibliothèques mais également des sources est justifiée par une politique patrimoniale, alliée à un souhait de désengorgement des lieux de lecture et de recherche (registres du Trésor des Chartes aux Archives Nationales, manuscrits enluminés à la Bibliothèque Nationale de France avec Mandragore…). Selon vous, la numérisation est-elle un motif de déshumanisation de l’histoire, ou tout du moins une évolution vers de nouvelles pratiques de l’histoire, contribuant à distendre le lien entre le sujet et l’objet, à le rendre plus sporadique, moins sensitif ?