Advertising Console

    Avortement : de la douleur à l'espoir

    Reposter
    Jésus est Dieu

    par Jésus est Dieu

    16
    481 vues

    8 commentaires

    das_kroko
    Merci beaucoup pour la réponse,

    la composition (sculpture + musique) est l'oeuvre la plus déchirante qu'il m'ait été donné de voir.
    Il n'y a pas grand chose à ajouter.

    Union de Prières.
    Par das_krokoIl y a 3 ans
    Jésus est Dieu
    Merci de la question. Il s'agit d'une sculpture intitulée "Memorial for Unborn Children" de Martin Hudáček. Elle a été installée en Slovaquie, près de la frontière polonaise.
    On trouve plus d'infos ici : http://evenifministries.wordpress.com/2012/09/16/410/
    La musique est tirée du "Magnificat" de Vivaldi, le mouvement s'intitule "et in terra pax" et il est exécuté par Michel Corboz.
    Que Dieu vous bénisse !
    Par Jésus est DieuIl y a 3 ans
    das_kroko
    Bonsoir,

    je me demandais de qui était la sculpture présente sur la vidéo.
    et de quel était le chant que l'on entend.

    merci beaucoup.
    Par das_krokoIl y a 3 ans
    Parousie http//parousie.over-blog.fr/
    Mon Jésus, Miséricorde !

    Autre version sur eucharistiemisericor free fr où on trouve le Petit Journal de Sainte Faustine

    1297. Ô Dieu Tout-Puissant, toujours miséricordieux,
    Ta pitié n’est jamais épuisée,
    Bien que ma misère ait l’immensité de la mer,
    J’ai absolue confiance en la Miséricorde du Seigneur.

    Montre-moi, mon Dieu, Ta Miséricorde,
    Selon la pitié du cœur de Jésus !
    Prête l’oreille à mes soupirs et à mes prières
    Ainsi qu’aux larmes d’un cœur contrit !

    Ô Trinité éternelle, Dieu de bonté à jamais,
    Ta pitié n’est jamais calculée !
    J’ai confiance en Ta Miséricorde sans limites.
    Et je Te sens, Seigneur, bien que m’isole un voile.

    Que la Toute-Puissance de Ta Miséricorde, Seigneur,
    Soit proclamée par le monde entier !
    Que ta gloire ne cesse jamais !
    Annonce, mon âme, avec ardeur la Miséricorde de Dieu !
    Jésus est Dieu
    Jésus et la Pécheresse pardonnée et aimante (Evangile selon St Luc 7, 36-50) :
    « Un Pharisien invita Jésus à manger avec lui ; il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table. Survint une femme de la ville qui était pécheresse ; elle avait appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien. Apportant un flacon de parfum en albâtre et se plaçant par-derrière, tout en pleurs, aux pieds de Jésus, elle se mit à baigner ses pieds de larmes ; elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux du parfum. Voyant cela, le Pharisien qui l'avait invité se dit en lui-même : « Si cet homme était un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse. »
    Par Jésus est DieuIl y a 4 ans
    Voir plus de commentaires