Littérature de jeunesse italienne : Pinocchio et les classiques italiens pour la jeunesse

Découvrir le nouveau player
ESPE AQUITAINE
13
499 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
- Conférence de Lise Chapuis, Université Bordeaux IV- Médiaquitaine, traductrice de l’italien

La littérature de jeunesse italienne naît tardivement, mais de manière particulièrement heureuse : on verra pourquoi, et on s’attardera sur les pères fondateurs qui font référence aujourd’hui encore : Carlo Collodi, Edmondo De Amicis, Vamba, Emilio Salgari, Luigi Capuana, tous accompagnés par des illustrateurs de très grand talent.

Après la période sombre imposée par le fascisme, la fantaisie et l’imagination reviennent au premier plan dans des textes et des images pour la jeunesse de grande qualité : ce sont les débuts de Gianni Rodari pour la prose, de Bruno Munari pour l’aspect plastique, suivi plus tard par Iela et Enzo Mari par exemple. Quelques auteurs majeurs de la littérature italienne du XXème siècle tels qu’Elsa Morante ou Italo Calvino s’intéresseront également au domaine de la jeunesse.

La littérature pour la jeunesse récente, héritière de cette histoire courte mais dense, est riche de nouveaux classiques tels que par exemple Roberto Piumini ou Bianca Pitzorno pour la prose, Roberto Innocenti pour l’illustration.

On reviendra pour finir, dans un échange avec le public, sur la question de l’adaptation d’un classique tel que Pinocchio.

Biographie :

Lise Chapuis est docteur en littérature française et comparée et italianiste, membre de divers groupes de recherche, dont TELEM (université Bordeaux 3). Après avoir été professeur de lettres puis documentaliste, elle est aujourd’hui responsable pédagogique à Médiaquitaine, centre de formation aux carrières des bibliothèques (Université Montesquieu Bordeaux IV). Elle est en particulier responsable d’un Diplôme d’université « Littérature de jeunesse en bibliothèque-médiathèque » et organise des formations en littérature de jeunesse.

En parallèle elle est également traductrice de littérature italienne et à ce titre anime des ateliers de traduction littéraire dans les lycées d’Aquitaine (dans le cadre d’un dispositif mis en place par l’agence Ecla et le Rectorat).
Quelques publications en rapport avec le domaine

Adaptation

Les aventures de Pinocchio. Un récit de Carlo Collodi. Adaptation française de Lise Chapuis ; illustrations de Maurizio A.C. Quarello. Editions Milan, Toulouse, 2011.

Traduction

Beatrice Masini : Le dernier été (Editions La Joie de lire, 2007)

Articles

« De Roberto Piumini à Beatrice Masini : inventivité et langages poétiques dans la littérature italienne contemporaine pour la jeunesse », in numéro sur la littérature d’enfance et de jeunesse italienne du XXème siècle dirigé par Mariella Colin, revue Transalpina, Presses universitaires de Caen, 2011.
« Classiques, littérature de jeunesse et traduction », Dossier : Classiques et littérature de jeunesse, permanences, retours, détours, compte-rendu de la journée d’étude en partenariat Médiaquitaine-Université Bordeaux IV/IUFM d’Aquitaine/ TELEM EA 4195, organisée par Lise Chapuis, Christiane Connan-Pintado et Florence Gaiotti, Bordeaux 3 du 18 novembre 2009, in Nous voulons lire n° 183, février 2010
« Traduire pour les enfants, traduire pour les adultes. Liberté et responsabilité du traducteur », Actes de la journée d’étude « Ecrire pour les enfants, écrire pour les adultes » du 19 novembre 2008 en partenariat Médiaquitaine-Université Montesquieu Bordeaux IV/IUFM d’Aquitaine/TELEM EA 4195 Bordeaux 3, organisée par Lise Chapuis, Christiane Connan-Pintado et Florence Gaiotti à l’Université Bordeaux IV, in Nous voulons lire, 180, juillet 2009, p. 10-13 et p. 49-51
« Questions de valeur(s) dans la littérature de jeunesse », Modernités : L’art et la question de la valeur, sous la direction de Dominique Rabaté, Presses universitaires de Bordeaux, collection « Modernités » n° 25, 2007, pp. 211-224.
« Les traducteurs, toujours à l’œuvre » et « Langue et littérature : un atelier de traduction au lycée », Dossier « Traducteurs → Passeurs ? », in Lettres d’Aquitaine, janvier-mars 2006, p. 4 et p. 13.
«Un enfant terrible italien : Gian Burrasca », Nous voulons lire, septembre 2006, n°166, pp. 7-15
« Plasticiens, illustrateurs : quelles démarches de création d’images pour la jeunesse », Littérature de jeunesse, incertaines frontières, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle juin 2004, sous la direction d’Isabelle Nières-Chevrel, Gallimard, 2005, pp. 128-139.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.