Advertising Console

    Mélenchon est négationniste : le communisme n'a pas tué 100 millions de personnes !

    Reposter
    confiteor-II

    par confiteor-II

    285
    1 334 vues

    24 commentaires

    Keyser Soze
    La lutte de gauche est ardue parce la solidarité est plus difficile à mettre en œuvre que l'égoïsme. Voilà pourquoi les projets de gauche échouent malheureusement toujours. Les gens confondent liberté et permissivité. La liberté est un bien collectif, alors que la permissivité est individuelle. La liberté est la contrainte que l'on s'applique pour vivre harmonieusement ensemble, alors que la permissivité est la tendance à éviter toute contrainte. Tant que l'égoïsme sera la seule valeur partagée par le plus grand nombre, toute tentative de créer une société basée sur la solidarité échouera. Tout est affaire d'éducation et nous sommes très mal éduqués.
    Par Keyser SozeL'année dernière
    iphygenie80
    plus deux fois plus que le "nazisme"
    Par iphygenie80Il y a 4 ans
    Tche Kist
    Pour ce qui est de la révolution russe, elle n'était pas bourgeoise puisqu'elle a exproprié et balayé la bourgeoisie. Et donné lieu également à des acquis sociaux et démocratiques considérables. Cela correspond à l'étape suivante du processus révolutionnaire. Dire que le peuple sert "d'idiot utile" aux organisateurs, c'est d'abord faire preuve d'un grand mépris pour le peuple. Ensuite, même si cela peut avoir l'air d'un phrase "intelligente", ça n'a pas de sens d'opposer au peuple les organisateurs qui émergent en son sein. Pour agir le peuple a besoin de former de désigner des organisateurs, sinon comment ferait-il? Il serait réduit à l'atomisation et à l'apathie. C'est ce que des individus tels que toi souhaiteraient en réalité. Car c'est bien beau d'être contre les révolutions russes et françaises, mais dans ce cas, quel est ton programme à toi? Oui, susauxparasites, c'est à toi que je parle. La monarchie absolue de Nicolas II ou Louis XVI?
    Par Tche KistIl y a 4 ans
    Tche Kist
    Je continue: oui la révolution française était à l'époque une révolution bourgeoise. Mais, de 1789 à 1794, elle constituait l'alliance de la bourgeoisie progressiste et des couches laborieuses du peuple contre les féodaux et autres réactionnaires (qui soit-dit en passant, n'ont pas hésité à faire alliance avec l'étranger pour écraser le peuple, comme la bourgeoisie le fit en 1871 contre la Commune de Paris et en 1940 contre la république, comme les russes blancs aussi à partir de 1917). Un peu plus tard, certes la bourgeoisie, remplaçant l'aristocratie, s'est retourné contre le peuple après avoir assassiné le grand Robespierre. Ce sont les étapes du processus révolutionnaire. Le peuple n'en a pas moins continué, par la suite, son combat contre la bourgeoisie. Mais cela n'a pas empêché de donner lieu à des progrès démocratiques et sociaux considérables permis par la Révolution.
    Par Tche KistIl y a 4 ans
    Tche Kist
    "susauxparasites" me dit :"si tu es tellement convaincu de la valeur positive du communisme à la sauce soviétique, qu'est-ce que tu fous encore en France ?????" Mais la France n'appartient pas, n'a jamais appartenu et n'appartiendra jamais aux réactionnaires. La France est le pays de la Révolution française, des journées de février, de la Commune de Paris, des mutins du Chemin des Dames, du Front Populaire, de la Résistance, de la lutte anticoloniale, de mai 68... et de nombreuses autres luttes. Le communisme français s'inscrit de plein pied dans cette histoire, même s'il a lutté côte à côte avec d'autre peuples. Je resterai dans ce pays jusqu'au bout. L'Etat français actuel n'a rien à voir avec le peuple, il ne défend que les intérêts du capital financier, comme vous le faîtes, vous, l'extrême droite, depuis toujours. C'est aux ennemis du peuple de partir, ni aux travailleurs immigrés, ni aux communistes.
    Par Tche KistIl y a 4 ans
    Voir plus de commentaires