Ayrault répond à la polémique sur sa condamnation à Nantes : « Ça ne m’impressionne pas »

Presse Océan
99
2 189 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
A Nantes vendredi 11 mai, le maire Jean-Marc Ayrault - pressenti pour devenir le Premier ministre de François Hollande - a vite évacué la polémique montante sur sa condamnation en 1997. Lui préférant le bain de foule des habitants.

0 commentaire