Advertising Console

    Après l'incident, les jeunes de la cité Ophte prennent la parole

    Repost
    3 178 vues
    Après la fusillade du jeudi 3 mai, à 20h30, qui a blessé grièvement un jeune de 16 ans, Hakim Khaldi et les jeunes de l'AS Ophite tiennent à apporter leur éclairage. Ils dressent un constat.