LE FAIT D'ÉLIRE LIBREMENT SES MAÎTRES NE SUPPRIME NI LES MAÎTRES NI LES ESCLAVES2/4

358 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
2ieme partie sur 4 au total: de la souffrance au travail salarié à la révolution du travail
ici partie suivante: http://www.dailymotion.com/video/xqmgl0_le-fait-d-elire-librement-ses-maitres-ne-supprime-ni-les-maitres-ni-les-esclaves3-4_news
L’abstention sans projet émancipateur ne mène pas loin. Mais peut-on encore croire que les élections peuvent améliorer notre vie, car c’est la Finance qui décide? Après le cirque électoral, les mesures anti-sociales

seront-elles abrogées et les plans d'austérité suspendus? Non, le pouvoir sera encore aux mains des possédants. Les

anarchistes tâcheront avec tous ceux qui en sont d’accord de reconquérir les droits perdus et en arracher de nouveaux par la lutte dans les entreprises et les quartiers mais aussi par les expériences alternatives

(coopératives, squatts...), en élaborant collectivement les mandats impératifs avec des mandatés révocables en lieu et place de promesses électorales et d'élus incontrôlables.

0 commentaire