Hollande/Sarkozy : les vrais enjeux selon Michel Pébereau

Challenges
545
500 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pour le président d'honneur de BNP Paribas, la rigueur n'est pas tout. Il faut sélectionner les dépenses, en redéployer certaines et réduire celles qui n'apporteront rien à la croissance et à la cohésion sociale. La méthode de la RGPP est la bonne : à chaque dépense doit correspondre un objectif de croissance ou de cohésion sociale.

0 commentaire