Advertising Console

    Julius Evola

    Reposter
    Anthénor

    par Anthénor

    74
    5 297 vues

    11 commentaires

    Iarwain Damien
    Ajoutons ceci : Julius Evola écrivit, à la fin de sa vie, un livre subtil, dont le titre indique qu'il se situait à un "niveau" tout autre que ce que certains ignares supposent : "Le Fascisme vu de Droite", suivi de Notes sur le Troisième Reich", 2ème édition française revue et corrigée, Ed., Pardès, Puiseaux & Paris, 1993. Sur ce sujet complexe, d'Evola et du fascisme, il faut prioritairement lire l'étude érudite de Philippe Baillet, "Les rapports de Julius Evola avec le fascisme et le National-socialisme", dans la revue universitaire "Politica Hermetica" (publiée par les éditions de l'Age d'Homme) No 1, Paris, 1987, pp 49 à 72. Evola fit une critique perspicace et profonde d'Heidegger, et il a publié deux volumes (malheureusement non encore traduit en français à ce jour) consacré au courant de la phénoménologie qu'il connaissait bien, comme il connaissait nombre d'aspects des grandes Sagesses, à commencer par la Tradition Boudhiste sur laquelle il a publié "La Doctrine de l'éveil : essai sur l'ascèse bouddhique" (Ed., Archè, & Edidit, Paris, 1976). Il servit aussi de modèle au personnage de Ieronim Thanase dans le roman de Mircea Eliade, "Les Dix-neuf roses" !...
    Par Iarwain DamienL'année dernière
    Iarwain Damien
    Désolé, une fois de plus pour tous les incultes obnubilés par leur monstrueux ego ! Le baron Julius Evola n'était ni "nazi", ni "fasciste", et il n'a jamais "tué" qui que ce fut, ni appelé à "tuer" qui que ce fut ? ! On peut appréhender le niveau lamentable de certains à travers leurs commentaires haineux, bien sûr soit disant "tolérant" et "démocrates" ? ! Pour la "tolérance", il existait des maisons adaptées à celle-ci, principalement pour ceux qui veulent tout ignorer du Métaphysicien italien ? Rappelons que Pierre-André Taguieff, un des plus grands spécialistes du racisme et de l'antisémitisme a reconnu l'immense érudition d'Evola, lequel n'était aucunement un "intellocrate" en chambre, mais également (avant son terrible accident qui le rendit paraplégique) un grand alpiniste qui vainquit la face nord du Lyskamm oriental ! L'académicienne Marguerite Yourcenar reconnut sa dette envers Julius Evola lorsqu'elle écrivit "L'Oeuvre au Noir"... Certains feraient mieux soit de s'abstenir de caqueter, soit de retourner à l'école enfantine ? En lisant ce type d'inepties, on comprend pourquoi la France ou d'autres pays d'Europe sont aujourd'hui en pleine décadence ! Ceux qui ont l'affront de vouloir "dénoncer" Evola, sans l'avoir jamais lu, ni étudié, montrent parfaitement ce qu'il sont : des minus habens totalitaires ? ! Ce sont les mêmes qui s'extasieront devant un véritable nazillon celui-là, champion du galimatias, le petit Martin Heidegger !...
    Par Iarwain DamienL'année dernière
    René Ducasse
    Trop rares images... et sujet un peu suranné aujourd'hui.
    Par René DucasseIl y a 5 ans
    BADER49
    D'accord avec illuminado.
    Par BADER49Il y a 7 ans
    illuminado
    Bela Lugosi avec les dents du père castor!, L'homme et les affinités politique; NON, mais le néo-luddiste; OUI, et les livres qui vont avec............
    Par illuminadoIl y a 7 ans
    Voir plus de commentaires