Quand Copé chauffe les militants sur les journalistes et la gauche

Mediapart
3,4K
3 634 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le secrétaire général de l'UMP a parlé peu de temps avant Nicolas Sarkozy ce 1er mai place du Trocadero. Durant son discours, il s'en est pris aux journalistes, accusés d'être complices d'une gauche totalement immorale. Certains militants l'ont pris au mot et ont largement vilipendé les journalistes présents.

0 commentaire