Café Écolo LE DROIT DES ANIMAUX par Gérard Charollois 20 mars 2012

Christophe Vigerie
1
173 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le droit des animaux. Un lézard, fut il le plus grand d'Europe, peut il occasionner l'arrêt d'aménagements économiques. C'est le prétexte à une vision plus large de la place de la diversité dans nos sociétés consuméristes. Gérard Charollois nous offre sa vision d'un monde où le vivant, sans considération de sa supposée utilité ou inutilité de notre point de vue anthropocentrique, doit être reconnu comme un élément fondamental de notre environnement et doit de ce fait avoir les mêmes droits que ceux que nous accordons à notre espèce. Des aménagements sont évidemment nécessaire à la cohabitation des humains et de certaines espèces qui peuvent être dangereuses. Cependant, ces aménagements ne doivent pas correspondre uniquement à des intérêts économiques qui de plus sont souvent ceux d'une minorité.

0 commentaire