Olivier de Schutter : Au Sahel, on a perdu un temps précieux

Découvrir le nouveau player
45 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Concernant la crise du Sahel, Olivier de Schutter explique: "On a perdu un temps précieux. On a répété l'erreur commise dans la corne de l'Afrique où la famine avait été décrétée trop tard. On connaissait (la situation) dès octobre 2011 et on est toujours dans une situation où on attend que la communauté internationale se mobilise. Il ne faut pas avoir peur des mots, nous sommes face à une crise sévère dans le Sahel, avec 12-13 millions de personne qui vont avoir besoin de notre aide dans les deux-trois années à venir." 

0 commentaire