France Inter
7K
16 124 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
A 10 jours du second tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy est l'invité du 7/9 sur France Inter (26 avril 2012 - 8h20).
Retrouvez les invités et les vidéos du 7/9 sur www.franceinter.fr

5 commentaires

M. Sarkozy parle des gens normaux et sensés, il doit parler des vrais travailleurs pétainistes. Assimiler le bon sens avec la compétitivité et la croissance économique, c'est courber l'échine au capitalisme. Il propose ainsi son nouveau modèle de croissance, alors qu'en 2012 c'est du conservatisme (mot tabou). Sa règle d'or est de pratiquer "une économie libre, ce qui est tout à fait normal". Ceci rendrait au pays la "maîtrise de son destin", en diminuant ses dépenses. "Quand on ne veut pas DEFENDRE, dépendre de son banquier, mieux vaut ne pas avoir à lui demander un service".
Il n'a "jamais cru à la politique de rigueur, qui est de diminuer les salaires et les retraites". Merci de tout augmenter sauf les salaires.
Il ne comprend pas la stupidité des gens qui accusent le FN de fasciste alors que c'est un parti normal du gouvernement. Pour récupérer les voix du FN, il redéfinit la nuance nationaliste périmée entre racisme et racisme à la française.
Par mexistrato il y a 3 ans
De là à élire un mou consensuel, en pleine période de crise!
Réveillez-vous!
Par vick2108 il y a 3 ans
Paroles, paroles, paroles. J'entends tout, je ne retiens que ce que je veux.
j'espère et souhaite pour l'avenir, qu'il ne sera pas élu.
Il parle, il connait beaucoup trop de choses en politique, mais il ne connait absolument rien à l'être humain, d'ailleurs les êtres humains ne sont pas "son problème".
Son problème c'est " LE POUVOIR".
Heureusement le "pouvoir " en politique ça va, ça vient - et c'est une bonne chose.
S'y accrocher ne sert absolument à rien.
Nous le peuple souverain, connaissons la chanson. Alors il faut parfois savoir faire la sourde oreille aux PAROLES, pour belles et bien mises en musique qu'elles soient.
Par Carkiela il y a 3 ans
Bravo Nico! Te laisse pas faire!
Par vick2108 il y a 3 ans
Mario Draghi président de la BCE , Mario Draghi celui qui a magouillé les comptes de la Grèce pour l'adhésion à l'union Européenne ...Goldman Sachs ...
Maintenant un président n'a plus trop de pouvoir il dépend de l'Europe et des financiers.
Le traité de Lisbonne : les Français disent non en 2005 , mais Sarko et le PS reviennent sur le vote du peuple .
Votez blanc
Par resistas77 il y a 3 ans