Coloscopie dun président - Laurent Montagne /// (Présidentielles 2012)

Laurent Montagne

par Laurent Montagne

12
479 vues
http://www.facebook.com/laurentmontagnemusique
Images : Cahuate Milk
Institut de sondage poé « li »tique tentant une migration sauvage à l'intérieur du candidat dit présidentiable... Introspection anal... ytique à coup de vers non solitaire d'un soi-disant représentant du peuple. Ils visent haut, Votez Profond ;)

PAROLES
Je sortais d'une grande école
Avec l'étoffe d'un ministrable
Mais trouvant gain plus profitable
Je me lançais comme marchand
Ayant le sens du mérite
Dans la famille de mon père
Je dus d'abord me satisfaire
D'une simple échoppe pour mes affaires

Je devins vite riche et célèbre
Le succès fut au rendez vous
A force de persévérance
Et de talent me croyez-vous
Bien sûr que d'autres vous diront
Des langues de putes à foison
Qu'un héritage inopiné fut la raison de mon succès

Mais il est temps que je vous dise
Le fin mot sur mon entreprise
Je vends du vent la belle affaire
Si tout se vend pourquoi pas l'air ?
De l'air pour tous, à tous les prix
De l'air pour vivre plus longtemps
De l'air plus pur et moins gratuit
Pour peu que l'on ait de l'argent

A tous ceux qui n'en avait guère
J'offrais tout de même un bol d'air
En échange de quelques légions d'honneur
Et quelques subventions
Que n'ai je vu le vent tourner
Moi qui suis pourtant vendeur d'air
Voilà que l'on tue mon affaire
Pour quelques morts insignifiants

Voilà que l'on me juge coupable
D'avoir rendu irrespirable
Le moindre souffle d'atmosphère
Pour satisfaire mes actionnaires

Quelques amis fort bien placés
Des avocats grassement payés
Des journalistes d'exceptions
Redorèrent presto mon blason
Devant ce succès médiatique
Poussé par toute ma sainte clique
Je dus me rendre à l'évidence
Je me lançais en politique
J'avais la gueule de l'emploi
Et le cynisme de rigueur
Coupant l'air à mes détracteurs
La démocratie me fit roi
Je sortais d'une grande école
Avec l'étoffe d'un ministrable
Mais trouvant gain plus profitable
Je me fis élire... PRESIDENT !