Advertising Console

    "Les Mouches" (teaser de la création vidéo)

    Reposter
    R Productions

    par R Productions

    25
    412 vues
    Texte : Jean-Paul Sartre
    Mise en scène et composition musicale : Éric Ferrand
    Avec : Bernard Cupillard, Liliane David, Alain Fabert, Catherine Gourdon, Thomas Lonchampt, Emma Pluyaut
    Production : L’Oreille Interne - Compagnie Éric Ferrand
    Coproduction : Théâtre Dijon Bourgogne – CDN
    Le choix des "Mouches" est directement lié à la précédente création Œdipe tyran.
    Sophocle m’a permis de poser les bases d’un théâtre qui, prend appui sur son Histoire, joue -s’amuse- avec ses codes et parle d’aujourd’hui avec une certaine acuité, ironie, franchise.
    Les Mouches constitue une suite logique, cette fois, le regard croisé antique/actuel est déjà dans l’écriture. Le recul, le décalage et même l’anachronisme y figurent. L’enjeu se situe ailleurs, dans les thèmes sartriens et leur exposition.
    Fort de cette expérience, je trouve stimulant de mettre en scène une « contestation de la Tragédie » car ici, la reprise du thème des Atrides permet surtout de s’insinuer dans le procédé de la Tragédie pour mieux la dynamiter de l’intérieur ; le destin de l’homme est en lui-même.
    Le parcours d’Oreste, qui choisit, décide, agit et se libère des Dieux offre un contraste saisissant avec celui d’Oedipe, qui subit son destin en voulant y échapper. Ici, l’homme prend la main.
    Les Mouches est un projet qui n’aurait jamais vu le jour sans la création de Œdipe tyran, pourtant ils seront bien distincts, dissemblables comme quelque chose l’est de sa négation : le second ne pourrait exister sans le premier. Eric Ferrand

    La projection sur le panneau fixe (demi-cercle à cours) figurera tour à tour les portes du palais, du temple et la caverne sans fond d’où sortent les morts.
    Les projections sur les panneaux mobiles toilés figureront notamment les murs d’Argos barbouillés de sang.
    La vidéo permettra également de :
    – démultiplier les personnages afin de créer une foule,
    – matérialiser les mouches ; en la projetant sur les cadres toilés, les murs ou surfaces disponibles ou directement sur les comédiens.