Xerfi Canal Alexandre Mirlicourtois Immobilier : l’ajustement, pas le krach

Découvrir le nouveau player
Xerfi Canal
160
136 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur des études de Xerfi

Les prêts immobiliers s’effondrent. Avec 7,3 milliards d’euros de crédits accordés en février, le décrochage par rapport à janvier atteint 40%. Mais ce n’est pas tout. Cette chute s’accompagne de la réduction brutale de la durée des emprunts. Les prêts de plus de 25 ans ont représenté en mars moins de 21% de la production, contre plus de 25% en février, selon l’Observatoire du crédit immobilier. Seule bonne nouvelle, la sagesse des taux d’intérêt est confirmée. Pour faire bref, si les prétendants à l’accession n’empruntent pas plus cher, ils doivent emprunter moins et moins longtemps. Et c’est bien ces trois conditions réunies. 1- faibles taux d’intérêt, 2- accès facile à l’emprunt bancaire 3- durée plus longue des prêts, qui ont permis aux prix de l’immobilier de doubler en 10 ans. Or, aujourd’hui, deux de ces conditions ne sont plus réunies. Et la question se pose : s’agit-il d’un simple accroc, comme après l’épisode de Lehman Brothers ? Ou s’agit-il d’un changement durable ?

Alexandre Mirlicourtois, Immobilier : l’ajustement, pas le krach, une vidéo Xerfi Canal

www.xerfi.fr
http://www.xerficanal.com/alexandre-mirlicourtois-immobilier-l-ajustement-pas-le-krach-390.html

0 commentaire