Cell Constraint & Cancer - Rémy BROSSEL, dirigeant

associationlovemoney
1
411 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Cell Constraint & Cancer labellisée par l'association Love Money pour l'Emploi

5 commentaires

(5 sur 5) - Communiqué du 13 avril 2012 - Cell Constraint & Cancer SA ( Biomécanique Cellulaire et Tissulaire appliquée au cancer)

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 30 € (20 € de nominal et 10 € de prime d’émission.

Pour obtenir le document d’appel à souscriptions et participer à l’augmentation de capital :
- adhérer à l’association Love Money pour l’Emploi (www.love-money.org)
Par associationlovemoney il y a 2 ans
(4 sur 5) - Communiqué du 13 avril 2012 - Cell Constraint & Cancer SA ( Biomécanique Cellulaire et Tissulaire appliquée au cancer)

Puis, dès la publication de ces résultats, nous rechercherons un partenaire industriel, soit chez les constructeurs d’IRM, soit chez les fabricants de nanoparticules ferriques injectables utilisées comme produit de contraste en IRM. Ce partenariat devrait être un co-développement.

Rappelons qu’il ne s’agit pas d’une molécule, d’un produit de type médicament mais de l’association de deux dispositifs médicaux. Il n’y a donc que 3 à 4 ans de développement avant l’arrivée au marché. Par ailleurs la toxicité (cause majeure d’arrêt de développement des molécules) est ici connue et a priori nulle.

Nous prévoyons (voir le business plan sur le site cellconstraintcancer.com) les premiers bénéfices dès la quatrième année.
Par associationlovemoney il y a 2 ans
(3 sur 5) - Communiqué du 13 avril 2012 - Cell Constraint & Cancer SA ( Biomécanique Cellulaire et Tissulaire appliquée au cancer)

Une augmentation attendue de la valorisation de l’entreprise
Une étape décisive

Dans l’intervalle entre ces résultats et leur publication sous forme d’article dans une revue scientifique anglo-saxonne, nous avons environ 6 mois pour : mieux assurer la propriété intellectuelle ; prévoir la future preuve d’efficacité : pour cela nous envisageons une greffe de cellules cancéreuses humaines du pancréas dans le pancréas de souris. En effet le cancer du pancréas est à ce jour sans solution thérapeutique sérieuse.
Nous sommes donc encore dans la période de recherche de nouveaux actionnaires. En effet dès reçu des résultats, s’ils sont positifs, la valeur des actions pourrait augmenter de manière significative.
Par associationlovemoney il y a 2 ans
(2 sur 5) - Communiqué du 13 avril 2012 - Cell Constraint & Cancer SA

Poursuite des travaux de recherche Résultats attendus fin avril 2012

35 000 € ont déjà été collectés des particuliers du réseau Love Money permettant de poursuivre la recherche.
Rappelons que nous avions réussi en 2009 à obtenir nos faisabilités électrotechnique puis biologique, puis notre preuve de concept en 2010 in vitro, sur culture de cellules cancéreuses humaines.
En 2011 nous avons montré la faisabilité in vivo sur souris greffée par des cellules cancéreuses humaines mélangées à des nanoparticules ferriques et fait fabriquer le matériel pour l’expérimentation de preuve de concept in vitro.
Cette expérimentation, sous traitée (Oncodesign, Dijon) a débuté fin janvier 2012 avec la mise en culture des cellules cancéreuses humaines qui seront greffées sur souris en sous cutané fin mars.
Par associationlovemoney il y a 2 ans
(1 sur 5) - Communiqué du 13 avril 2012 - Cell Constraint & Cancer SA ( Biomécanique Cellulaire et Tissulaire appliquée au cancer)

Cell Constraint & Cancer SA développe un procédé breveté permettant de rendre à un tissu cancéreux une architecture non cancéreuse.

Cette innovation de rupture est une application d’une branche nouvelle de la biologie, la biomécanique tissulaire.
Notre brevet protège la possibilité d’appliquer un champ de contrainte à un tissu in vivo. Il s’agit de positionner des nanoparticules magnétisables autour des tumeurs puis d’appliquer un gradient de champ magnétique à l’ensemble tumeur/nanoparticules, depuis l’extérieur. Il en résulte une pression appliquée à la tumeur qui engendre des modifications génétiques et épigénétiques (dans le noyau mais pas dans l’ADN) qui - de 200 à 2 000 Pascal - restaurent la normalité de l’apparence au microscope et du fonctionnement cellulaire de la tumeur.
Par associationlovemoney il y a 2 ans