Advertising Console

    Le marché immobilier Bordelais: achat neuf, ancien, et marché de la location à Bordeaux

    Reposter
    La Chaîne

    par La Chaîne

    22
    107 vues
    Regarder la vidéo sur Nexity La Chaîne:
    http://www.nexity.fr/lachaine/video/?sig=35c42dd345as

    Quelle est la tendance dans l'immobilier Bordelais ?

    Sur la Gironde, tout d'abord, une tendance haussière, avec des hausses cumulées qui peuvent aller jusqu'à 139% sur les appartements dans l'ancien,e t près de 88% sur les appartements dans le neuf.
    Seconde tendance, des prix qui ont continué à progresser entre 2010 et 2011, de l'ordre de 11% sur les appartements dans l'ancien et de 1,7% sur les appartements dans le neuf.

    A quels niveaux se situent les prix dans le neuf et dans l'ancien ?

    Dans l'ancien, sur Bordeaux hypercentre, on va avoir une fourchette de l'ordre de 3000 à 5000€, pouvant monter jusqu'à 7000€ pour des biens d'exception.
    Hors centre, dans le neuf, on est aux alentours de 4500€ le m², et entre 2500 et 3000€ pour l'ancien.
    Enfin, sur la Communauté Urbaine, on est aux alentours de 3000 à 3500€ pour le neuf et 2000 à 2500€ pour l'ancien.

    Quelques mots du marché locatif bordelais ?

    Le marché est très sain, avec un bon équilibre entre l'offre et la demande, quelle que soit la typologie des logements avec une demande plus soutenue sur les T1 T2 et T3 avec parking.
    Le taux de vacance tourne autour de 6,5%, inférieur à la moyenne nationale.
    Des prix qui vont de 13,5€ du m² dans l'hypercentre de Bordeaux dans l'ancien, à 12€ sur le neuf et ancien dans Bordeaux hors centre, et enfin sur la Communauté Urbaine, autour de 12€ par m² sur le neuf et 10,5€ pour l'ancien.

    On a un léger tassement en 2011 de l'ordre de 2,6% sur les logements dans le neuf et de 2,8% dans l'ancien en 2011.

    On va parler du programme "Village Bacalan", projet d'envergure:

    Le quartier est à 15 minutes du centre ville, le site est chargé d'histoire, puisque bâti dans d'anciens chais datant de 1842.
    L'architecture est résolument contemporaine, au coeur d'une conservation de l'existant.