Advertising Console

    Zimbabwe: le débat sur la constitution marqué par des violences

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,2K
    23 vues
    Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, menace d'abandonner tout effort afin d'écrire une nouvelle constitution et aller de l'avant avec les élections si les réformes ne sont pas finalisées le mois prochain. La coalition de Mugabe et la communauté internationale appellent ensemble à des réformes constitutionnelles qui pourraient limiter l'exercice du pouvoir présidentiel à deux mandats. Mais des activistes de l'opposition accusent l'homme fort de 88 ans d'essayer de faire échouer le processus. Durée: 01:54