Alhassane Condé : "Il est temps d'en finir avec la transition" en Guinée

Découvrir le nouveau player
Jeune Afrique
171
309 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Plus d'un an après son accession au pouvoir, le président guinéen Alpha Condé n'a toujours pas réussi à s'entendre avec l'opposition pour organiser les prochaines législatives. Alors que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a annoncé les élections pour le 8 juillet, Jeune Afrique a rencontré Alhassane Condé, ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé d'organiser le vote. Confiant sur la tenue du scrutin à la date annoncée, le ministre explique pourquoi le gouvernement ne peut modifier la composition de la Ceni et répond aux critiques émanant de l'opposition sur le non-respect de la liberté de manifester. Il évoque enfin l'un des grands dossier qui attend le gouvernement dans les prochains mois : le recensement des fonctionnaires. Interview.

0 commentaire