"Méprisance" : la méprise de Nicolas Sarkozy...

LCP

par LCP

1,6K
466 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En meeting près de Nantes mardi, Nicolas Sarkozy a expliqué qu'il veut "apporter des réponses qu'on ne comprendra pas dans un certain nombre de cercles dirigeants, des réponses qu'on va regarder avec cette méprisance, cette attitude hautaine".

Certes, comme l'indique Huguet Edmond dans son livre*, le mot "mesprisance" est du vieux français : "Assez souvent, au lieu des mots en -ance, nous employons des dérivés sans suffixe qui, pour la plupart, existaient depuis longtemps. C'est ainsi que nous voyons accordance remplacé par accord, demourance par demeure, (…) mesprisance par mépris".

Mais il semble bien que la "méprisance" de Nicolas Sarkozy soit un dérapage verbal, proche du néologisme de Ségolène Royal en évoquant en 2007 "la bravitude"…

*"Mots Disparus Ou Vieillis Depuis le XVIe Siècle" de Huguet Edmond (Broché - 1 janvier 1967), p.138.

0 commentaire