Advertising Console

    Xerfi Canal Henri Lachmann Capitalisme et cohésion sociale

    Repost
    Xerfi Canal

    par Xerfi Canal

    175
    113 vues
    Renforcer les qualifications, le dialogue social et assainir le capitalisme français

    Xerfi Canal a reçu Henri Lachmann, Président du conseil de surveillance de SCHNEIDER ELECTRIC. Une interview animée par Jean-Michel Quatrepoint, journaliste-essayiste

    Innover encore plus, toujours plus, développer l’apprentissage et rapprocher le monde de l’entreprise avec le monde éducatif, definanciariser l’industrie, les entreprises et d’une façon plus générale l’économie, lutter contre la cupidité ambiante devenue consubstantielle aux élites mondialisées … Autant d’idées, autant de pistes de réflexion pour tenter de redresser notre pays qui semblent aujourd’hui aller presque de soi. Ce n’était pas le cas hier, surtout dans un monde patronal qui ne raisonnait plus qu’à court terme , un monde obnubilé par les ratios financiers à commencer par celui du return on equity , le sacro saint retour sur investissement. Il y avait pourtant quelques franc tireurs dans ce monde patronal, dans ce cercle fermé des patrons du CAC 40, des francs tireurs qui tentaient d’expliquer que cette financiarisation à outrance nous conduisait dans une impasse. C’était le cas notamment d’ Henri Lachmann…

    Henri Lachmann a tout d’abord été auditeur puis Directeur du département de révision comptable chez Arthur Andersen. Il a ensuite été Directeur du Plan, Directeur général et Président Directeur général de la Compagnie Industrielle et Financière de Pompey devenue Strafor-Facom. Il est enfin devenu en 1996 administrateur de Schneider Electric, avant d’en devenir le Président directeur général puis président du Conseil de surveillance en mai 2006.

    Henri Lachmann, Renforcer les qualifications, le dialogue social et assainir le capitalisme français, une vidéo Xerfi Canal

    www.xerfi.fr
    http://www.xerficanal.com/henri-lachmann-renforcer-les-qualifications-le-dialogue-social-et-assainir-le-capitalisme-francais-343.html