Euthanasie: pro et anti interpellent les candidats à l'Elysée

Découvrir le nouveau player
Agence France-Presse
3,3K
375 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Deux candidats de gauche à la présidentielle, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon, ont participé samedi 24 mars à Paris à un rassemblement en faveur de l'euthanasie organisé par l'association ADMD, qui veut susciter le débat sur cette question durant la campagne électorale. Pratiquement au même moment, l'association anti-euthanasie Alliance Vita a rassemblé au Trocadéro 500 militants. Durée: 01:41

1 commentaire

La grande question : un homme mourant préfère-t-il vivre jusqu'au bout malgré les souffrances terribles, ou préfère-t-il choisir lorsqu'il le peut encore, le moment de sa mort ?

Personnellement, je vois mal un homme qui agonise, passer des "instants précieux", même avec sa famille. Lorsque la mort future est certifiée par les médecins, et quand dans la mesure du possible le malade s'exprime en faveur de l'euthanasie, je pense que ce droit doit exister.
Après, cela dépend de la souffrance. Il faut aussi étudier la possibilité de retarder l’euthanasie tout en donnant son accord pour plus tard, en prévision d'une perte de conscience raisonnée, par exemple.
Bref, l'euthanasie doit être un droit encadré strictement.