Objectif 2012 : Henri Guaino

LCP

par LCP

1,8K
538 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Invité de Politique Matin ce vendredi 23 mars, Henri Guaino est revenu tout d'abord sur les évènements de Toulouse et Montauban :
"Il faut éviter tout commentaire dans ces moments, de critiquer les forces de l'ordre alors que la police a très vite trouvé les coupables". Et d'ajouter : "On aurait pu s'attendre à des louanges".

Concernant les interrogations de certains candidats : "Toutes les questions sont légitimes mais un certain nombre de responsables politiques devraient faire preuve de plus de décence dans cette affaire (…) il faut rendre hommage aux hommes du raid, c'est un travail très difficile".

Il s'exprime ensuite sur l'éventuelle remise en question du système des renseignements français : "On peut toujours faire mieux, il faut tirer des leçons, pour l'organisation de ce système mais également pour nos lois". Avant d'indiquer, "il était dans la liste noire américaine, interdit de vol aux États-Unis, et cette liste noire ne nous a pas été communiquée." "Il y a des progrès à faire".

Le conseiller du président-candidat s'exprime ensuite sur la montée de Jean-luc Mélenchon dans les sondages : "Il incarne une révolte d'une partie de la population devant l'état du monde et de la société (…) c'est une bonne nouvelle pour la démocratie que cette partie de l'échiquier politique se réveille".

Il revient, ensuite, sur sa colère lors de l'émission de France 2 ;
"Je ne regrette rien. Mon interlocuteur n'était pas venu pour débattre". Les gens qui m'insultent, même en creux, ou qui me coupent la parole pour que j’arrête de parler m'insupportent."

Henri Guaino assume mais n'apprécie pas l'expression l'assimilant à la plume de Nicolas Sarkozy : "Une plume ça ne parle pas, ça ne se met pas en colère", dit-il en faisant allusion à la fameuse colère sur France 2.

Interrogé sur le candidat dont il se sentirait le plus proche mise à part celui qu'il défend, il répond : "Je ne vais pas jouer ce matin à l'arbitre des élégances".

0 commentaire